La fête des ignames est une pratique ancestrale très importante et particulièrement attendue en pays Agni. Elle marque pour ce peuple le passage à une année nouvelle et donne lieu à des cérémonies festives et conviviales. C’est aussi l’occasion pour le peuple Agni de remercier les esprits et les ancêtres pour leur divine protection au cours de l’année écoulée et celle à venir. Le royaume d’Abengourou a réussi à faire de cette fête des ignames un événement incontournable dans son calendrier annuel. 

Cependant, il y a dans le walèbo, au pays baoulé, quelques villages qui célèbrent chaque année la fête des ignames.  

A Kpétèbonou, un village situé dans le nord-ouest du département de Sakassou, la fête des ignames 2020 s’est déroulée sur deux jours, du 14 au 15 septembre. Ce fut l’occasion pour le village de remercier leurs dieux et leurs ancêtres pour la générosité des récoltes de cette année.  

Quant à Ando, groupe de villages situé dans le sud du walèbo, les populations sont à pied d’œuvre pour  les festivités. Depuis le lundi 14 septembre au soir, les voies d’accès aux villages sont fermées,  les entrées sont contrôlées conformément aux exigences des rituels. L’apothéose est prévue du vendredi au dimanche par les différents sacrifices et offrandes aux esprits. 

Bonne fête des ignames aux populations de Kpétèbonou, d’Ando et que la terre nourricière de nos ancêtres demeure fertile pour l’autosuffisance alimentaire du département. 

Sous l’arbre, on informe. 

Que la reine Abla Pokou veille sur le walèbo. 

Faustin Denoman | denoman@walebo-news.com |

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here